Pas tout Bio

Pour raison de budget ou de disponiblilité nous ne pouvons
toujours acheter tout nos fruits et légumes Bio.
5 aliments a prioriser Bio lorque vient le temps de choisir
si Oui ou Non l’extra $$$ en vaut la peine ?
Top 5 ,  Aliments Bio
Fruits et légumes 
1. Fraises :
Si vous achetez des fraises hors saison( Californie, Floride), elles sont plus susceptibles d’être importées de pays qui utilisent des réglementations moins rigoureuses pour l’utilisation des pesticides. 59 pesticides ont été détectés en résidus sur les fraises et ce meme apres les avoir laver !
2. Pommes:
Un bon début parce qu’elle ne coutent pas beaucoup plus que les non -bio et que les pommes sont généralement cultivés à l’utilisation de poisons pour tuer une variété de parasites, des champignons aux insectes. Lavage et épluchage n’élimine pas complètement les résidus chimiques, il est donc préférable d’acheter bio quand il s’agit de pommes. Peler un fruit ou légume  élimine bon nombre de leurs éléments nutritifs bénéfiques
3. Laitue & épinards
Les légumes feuillus sont souvent contaminées par ce que sont considérés comme les pesticides les plus puissants utilisés sur les denrées alimentaires.
Les épinards, peuvent être  à eux seuls arroser avec pas moins de 48 pesticides différents, ce qui en fait l’un des plus contaminés légume vert à feuilles
Pour les non végétariens
Je dois dire que ne pas consommer de viande ou de lait reste le meilleur choix santé mais si jamais vous devez absolument vous en procurer se tourner vers le bio devient nécessaire.
1. Lait:
Les vaches qui produisent du lait biologique doivent seulement manger de l’herbe et des fougères tout à fait naturel. Donc en achetant bio on évite pesticides et engrais pour la croissance des plantes fourragères hormones ou encore antibiotiques.
$$: La production de lait est plus faible. En conséquence, lait biologique est plus cher.
2. Viande:
Les seuls médicaments utilisés sont l’homéopathie et la phytothérapie. Cela évite au consommateur d’ingérer régulièrement des doses d’antibiotiques ou d’hormones de croissance précédemment ingérées par l’animal dont il se nourrit.
Elevés au lait maternel, puis aux aliments naturels, les animaux évoluant dans des élevages biologiques bénéficient d’une plus grande superficie par tête pour se mouvoir. Abattus plus tardivement car on leur laisse le temps de grossir naturellement, une grande attention est portée pour leur éviter tout stress dans leurs derniers moments.
Faible durée de transport jusqu’à l’abattoir (2 h maximum), locaux insonorisés, salles de repos, permettent de limiter les toxines diffusées dans leurs corps par les animaux subissant, dans le conventionnel, un fort stress avant leur abattage.
Tous ces facteurs rendent la viande biologique plus tendre et plus gouteuse que la viande conventionnelle. Mais aussi plus dispendieuse et à bonne cause.